Le Lampas, ce n’est pas sorcier !

Horaire :

Jeudi le 17 août
09 h 30 à 16 h 30 &
Vendredi le 18 août
09 h 30 à 16 h 30

Coût :

253,05 $
5,00 $
258,05 $ (plus taxes)

Aucune place disponible

Toutes les inscriptions aux ateliers sont non-remboursables, sauf si annulation par le Festival.

Votre laissez-passer au site du Festival pour la fin de semaine est inclus avec toute réservation d’atelier. Une passe par personne seulement. Vous pourrez récupérer votre bracelet à l’entrée.

Description

Les armures connues sous le nom de Lampas sont des armures très anciennes, sans doute d’origine asiatique. Le lampas, aussi appelé en Europe, Beiderwand, n’est pas communément utilisé par les tisserands, probablement parce que cela requiert un métier à lames multiples, au minimum 6. Historiquement, des couvertures tissées avec ces armures l’ont été sur métier Jacquard.

Que le tissage soit fait à deux chaînes et à deux trames, les armures utilisées pour créer des tissages Lampas sont relativement simples.On se sert de toile, de sergé ou, parfois, de satin. Les caractéristiques de ces armures sont une combinaison de double étoffe (liée ou non) et d’une étoffe simple épaisseur.

Au moyen d’une présentation visuelle, et d’exemples concrets de tissage, Louise Lemieux Bérubé expliquera les façons de créer des tissages Lampas. Les participants pourront préparer sur papier quadrillé un petit projet qu’ils pourront réaliser sur leur propre métier de table ou de plancher, à ratière ou non.

Quoi apporter

Un métier de table à 8 cadres ou plus. Si possible, un ordinateur portable avec le logiciel Fiberworks. Sinon du papier quadrillé et deux crayons de couleurs différentes.Une chaîne de 240 fils déjà ourdis et enroulés sur leur métier, dans l’ordre suivant : 1 fil 2/16, suivi de 3 fils 2/8 en coton, de couleur différente, mais pas trop contrastante. Longueur de la chaîne : environ 3 mètres Ces fils pourraient aussi être en laine, mais de grosseur similaire. Des fils pour la trame semblables à la chaîne, mais de couleurs différentes. Les outils « normaux » pour le tissage, incluant 2 navettes. Pour toute information au sujet de cette chaîne, communiquez avec Louise Lemieux Bérubé par courriel : louise@lemieuxberube.com

Matériel fourni :

Un cahier de notes préparé par l’enseignante, imprimé en couleur

Détails :

Louise Lemieux-Bérubé
Intermédiaire
Français et Anglais
Jeudi le 17 août 09 h 30 à 16 h 30 & Vendredi le 18 août 09 h 30 à 16 h 30
La Plume

Tissage à lames multiples

Louise Lemieux-Bérubé

Louise Lemieux-Bérubé

Née à Montréal, Louise Lemieux Bérubé détient un baccalauréat en Histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal. Elle a étudié le tissage jacquard au Rhodes Island School of Design et elle a développé une expertise en photographie, en traitement d’images et tissage. Artiste professionnelle depuis plus de 30 ans, elle a exposé au Canada et dans de multiples pays à travers le monde. Son travail fait partie de collections publiques (Ambassade du Canada à Londres, Deutsches Technikmuseum, Berlin; Place des Arts à Montréal, Musée des Beaux-arts de Montréal, etc.) et dans de multiples collections privées. Elle a cofondé le Centre des textiles contemporains de Montréal qu’elle a dirigé durant 22 ans et enseigné à des étudiants d’ici et de l’internationale. Elle est l’auteure de l’ouvrage Le Tissage créateur, un manuel s’adressant aux créateurs en tissage de tous les niveaux, et coauteur, avec Carole Greene, de sa biographie intitulée En déroulant la trame. En 2013, elle a reçu la médaille de Chevalière de l’Ordre national du Québec et, en 2015, celle de l’Ordre du Conseil des arts et des lettres du Québec.

La Plume

La Plume

13, rue St-André, Saint-André-Avellin
Québec, Canada, J0V1W0


Infolettre


Inscrivez-vous à notre liste d’envoi pour recevoir toutes les nouvelles concernant le festival Twist!